Les Cahiers Marxistes

Critique multidisciplinaire et éducation permanente depuis 1969

Fédéralisme : stop ou encore ?

CM n°217
oct.-nov. 2000
Couverture du Cahier Marxiste 217

La question du (re)financement des Communauté et des Régions, notamment pour ce qui concerne la Communauté française (alias Wallonie-Bruxelles), n'a pas quitté l'agenda depuis une décennie. Et le gouvernement fédéral a annoncé en octobre un accord politique sur une nouvelle étape de fédéralisation.

En attendant de voir des textes - l'enfer est dans les détails...- et sans avoir attendu ledit accord, nous avons pensé qu'il était nécessaire de faire le point.

D'une part, sur le bilan financier des dix années du "régime transitoire" que la précédente réforme institutionnelle, celle de 1988-89, a organisé. Les tableaux de chiffres suscitent des réticences de lecture, nous n'en doutons pas, mais ils parlent. Et apprennent beaucoup de choses quand l'auteur a le bon goût de ne pas se limiter aux constats et de présenter des résultats alternatifs : ceux des scénarios auxquels "on a échappé", qui en disent long sur les intentions politiques qui ont présidé à la règle initiale, puis aux corrections en cours de route (notamment en 1993). Comprendre les budgets publics reste au demeurant un enjeu démocratique. Comprendre la portée de la prochaine loi de financement, ou des modifications à venir de la loi actuelle ne l'est pas moins, et requiert de savoir d'où l'on vient.

D'autre part, sur l'enjeu bruxellois qui fut et demeure une clé du système politique belge. Fédéralisme à deux ou à trois ; conceptions de la "communauté" Wallonie-Bruxelles et des identités régionales : l'approche républicaine, démocratique, privilégie l'espace régional, jusqu'à le reconnaître multilingue voire multiculturel. Elle pose autrement la question de l'avenir de la Communauté française. Mais le chantier reste ouvert.

Sommaire