Les Cahiers Marxistes

Critique multidisciplinaire et éducation permanente depuis 1969

Albert Marteaux

CM n°213
oct.-nov. 1999
Couverture du Cahier Marxiste 213

Médecin, ancien combattant 14-18 et antimilitariste, conseiller communal socialiste de Bruxelles en 1921, administrateur de la CAP, député. Défenseur de l'Espagne républicaine. Communiste en 1939. Fondateur du Front de l'Indépendance, ministre de la Santé en 1944-47. En style télégraphique, voilà la carte d'identité d'un militant injustement oublié, et dont ce numéro tire quelques portraits.

Mais encore avons-nous entrepris, en quête de trop rares documents personnels, de décrire un milieu social, un parcours militant multiforme. Le résultat est une plongée vers les racines de la gauche, en particulier à Bruxelles. Au plus loin - mais il ne s'agit que des grands-pères des quinqua d'aujourd'hui - nous voilà dans un XIXe siècle ouvrier-urbain et encore artisanal. Au plus près, il s'agit de se remettre dans la vie d'un antifasciste des années 30 et 40.

La première moitié du numéro situe l'engagement de Marteaux dans son cadre politique, avec notamment un document inédit de décembre 1934, où Togliatti, délégué de l'Internationale communiste, relate un entretien avec Marteaux et... Spaak, quelques mois avant que ce dernier ne tourne sa veste.

La deuxième moitié du numéro nous fait en outre revisiter ce qui s'apparente plutôt à l'histoire lente, celle des politiques de santé, dont Marteaux a été un acteur tout à fait significatif, à la CAP de Bruxelles, comme député puis comme ministre. "Histoire lente", non pas que les changements socio-économiques et technologiques aient manqué, mais parce que bien des problèmes d'hier sont encore là aujourd'hui : on ne voudrait pas décourager Magda, que du contraire, mais il semble bien que la politique de santé requière chez nous une vue séculaire des choses. Nous concluons d'un clin d'oeil à ceux qui, mettant en route Iris, la nouvelle intercommunale hospitalière, pourraient croire avoir inventé l'eau chaude.

Sommaire