Les Cahiers Marxistes

Critique multidisciplinaire et éducation permanente depuis 1969

Chiapas : dialogue pour la dignité

CM n°209
juillet-août 1998
Couverture du Cahier Marxiste 209

Depuis 1994, on a parlé - un peu - ici du subcomandante Marcos. Beaucoup moins de la signification du Chiapas pour le Mexique. La répression militaire brute a été évitée, des médiations complexes ont pris du temps : en tout cas pour la négociation d'un accord avec l'Union européenne, ça faisait meilleur genre. Et puis des para-militaires ont été engagés dans une guerre de basse intensité, avec quelques bavures trop visibles. Les témoins européens ont été expulsés...

Vous vous méfiez de l'exotisme politique, qui appellerait "à la solidarité", ou invoquerait une "lutte exemplaire" hors de propos ? Nous aussi, et que celui qui n'a pas déjà donné jette la première pierre. Ca ne devrait pas empêcher d'essayer de comprendre, au contraire.

Nous avons pu réunir, à propos du Chiapas et du néozapatisme, une équipe de collaborateurs mexicains. Impliqués dans un processus qui, depuis 1994, a solidement secoué leur pays, et redynamisé la gauche, en même temps que "l'effet tequila" emportait le peso pour la deuxième fois en quelques années.

La mondialisation, façon USA, c'est aussi la réserve de chicanos in the back yard. Et les résistances. Avec nous, si nous voulons bien (nous) entendre.

NB. L'ouvrage a demandé un gros effort de traduction et de présentation : le dialogue, c'est aussi cela, avec l'intérêt d'un contact assez direct, et la découverte de la variété des approches.

Sommaire