Les Cahiers Marxistes

Critique multidisciplinaire et éducation permanente depuis 1969

De la Yougoslavie à la Belgique

CM n°207
oct.-nov. 1997
Couverture du Cahier Marxiste 207

Y a-t-il en Belgique des leçons à tirer du "suicide d'une nation européenne", de l'éclatement de la Yougoslavie ? On pourrait juger d'emblée que non, que trop de différences - historiques, politiques, internationales,...- séparent les situations. Le projet de ce numéro, construit l'hiver dernier avec un atelier des Etats généraux de l'écologie politique, est né au contraire de la conviction qu'il valait la peine de prendre très soigneusement la mesure des différences, et des ressemblances, pour empêcher de mettre en place et d'enclencher jamais un fol engrenage comme celui qui a broyé les Yougoslaves.

En première partie, les auteurs font le bilan de la pax americana, instaurée après Dayton, en soulignant combien la guerre, puis la paix, représentent un échec européen, et combien cette paix reste superficielle et fragile, d'autant que les questions albanaises et macédoniennes restent pendantes.

La comparaison avec la Belgique est l'objet exprès de la deuxième partie, d'abord en termes généraux, ensuite en examen rapproché des identités en construction dans la fédération belge.

Une conviction, entre autres, se dégage du numéro : on ne peut échapper aux surenchères identitaires qu'en intégrant les identités multiples et respectant les cultures minoritaires de nos régions; et il vaudrait donc mieux liquider l'héritage belgicain de formules du genre "les Flamins c'n'est nin des djins".

Sommaire