Les Cahiers Marxistes

Critique multidisciplinaire et éducation permanente depuis 1969

Ethique : au-delà de la mode

CM n°184
avr.-mai 1992
Couverture du Cahier Marxiste 184

Ethique scientifique, éthique des affaires, éthique des médias, éthique du cinéma? Le mot revient dans toutes les bouches, mais les définitions varient. Plus profondément, on peut s'interroger à juste titre sur ce que cet engouement pour l'éthique signifie et, au-delà du vocabulaire " tendance ", se demander dans quelle mesure il pourrait être fécond.

A l'heure actuelle, les comités d'éthique qui fleurissent à toutes sortes d'endroits du tissu social servent souvent à neutraliser ce qu'il y a d'explosif dans certaines situations, voire à réduire des questions de droits politiques et sociaux conquis de haute lutte au débat d'idées pour show médiatique. C'est une étiquette passe-partout qui, du côté de la gomme, a trop tendance à faire oublier ce qu'il y a d'historique dans les pratiques sociales. La vigilance s'impose donc.

Nombre des collaborateurs de ce numéro s'accordent sur ce point : il s'agit de donner à cette notion toute sa portée critique plutôt que d'en faire un vernis de bons sentiments. Peut-être le débat éthique pourrait-il être le lieu d'un réinvestissement du politique et du social par la bande, l'occasion d'une recomposition idéologique capable de faire l'économie des couples binaires chrétiens-laïcs, experts-béotiens, idéalistes-matérialistes ? Dans cette perspective, éthique rime, certes, avec philosophie, mais aussi avec démocratie et citoyenneté.

Sommaire