Les Cahiers Marxistes

Critique multidisciplinaire et éducation permanente depuis 1969

24.11.91 : les rouges dribblés par les verts

CM n°183
jan.-fév. 1992
Couverture du Cahier Marxiste 183

Trois axes pour ce numéro des CM dont l'ambition est d'examiner à froid les enseignements du dernier scrutin et d'en reconsidérer les enjeux pour le débat et l'action politiques.

Premier axe : la politique est-européenne est un enjeu qui doit mobiliser la gauche dans la mesure où les transformations qui ont lieu à nos portes non seulement secouent les euro-communistes, brusquement déstabilisés par la perte de leur boulet, mais surtout prennent des allures de catastrophe politico-sociale où les pires inégalités voisinent avec un discours nationaliste des plus répugnants. Il ne s'agit pas, bien sûr, de repasser les plats de l'histoire à quelques nostalgiques, mais de lutter activement contre la latino-américanisation économique qui menace.

Deuxième axe : le tournant monétariste qu'est en train de prendre l'avenir européen. Dans l'Europe du capital qui se dessine, la bataille est encore à mener si l'on veut palier le déficit démocratique des institutions. La montée des national-régionalismes et le réflexe abstentionniste, deux tendances inquiétantes de la construction europénne, appellent l'élaboration d'une culture politique commune capable de leur répondre.

Troisième et dernier axe de ce numéro : un problème qui nous ramène au village, à savoir la rançon de la société de battants qu'on a encouragée dix années durant. On parlera des exclus, de la marginalisation, et de la dualisation de la classe ouvrière vis-à-vis de laquelle partis et syndicats ouvriers jouent de plus en plus le rôle de garde-fous. Au vu de la crise du monde associatif, de la non-intégration des travailleurs migrants les plus récemment arrivés, de la crise de l'enseignement (entre autres), on s'étonne d'ailleurs de ne pas voir ce nouveau tiers-exclu jouer plus souvent les Robins des Bois.

Sommaire