Les Cahiers Marxistes

Critique multidisciplinaire et éducation permanente depuis 1969

Capitalisme: la (re)conquête| Travail: nouveaux conflits, nouvelles solidarités

CM n°182
déc. 1991
Couverture du Cahier Marxiste 182

Il est clair pour chacun que la Belgique institutionnelle est instable. Il n'en va sans doute pas de même pour la Belgique sociale dont les rythmes de changement sont moins effrénés, ce qui pourrait faire croire à son immuabilité. Grave erreur, que la lecture de cette livraison des Cahiers Marxistes vous permettra d'éviter !

L'angle d'attaque que nous avons choisi, c'est celui qui permet d'observer la structuration de la société en classes sociales, en privilégiant le concret : une vue " du bas ", en quelque sorte. Luc Carton ouvre le numéro avec un article présentant un conflit du troisième type, axé sur la contradiction opposant partisans et adversaires de la généralisation d'une logique marchande à toute la société - par-delà les frontières entre secteurs public et privé, dans la foulée des travaux de la FOPES à ce sujet. Deux syndicalistes s'expriment ensuite : Albert Carton, de la CNE, et Albert Faust, du SETCa. Quelle place à l'avenir pour les organisations syndicales entre la mondialisation de l'économie et la montée de revendications populaires quant à la qualité des produits et des services ? Que représente la pseudo-autonomie locale concédée aux filiales et que recouvre l'idéologie de l'entreprise ? A quelles métamorphoses l'organisation syndicale est-elle contrainte pour sa survie ?

De telles transformations économiques s'accompagnent - comment pourrait-il en être autrement ?- de bouleversements du marché de l'emploi. Adinda Vanheerswynghels en fait la peinture, dont les traits les plus marquants concernent l'extension de la précarité et la situation des femmes, de plus en plus nombreuses à demander un emploi.

La sécurité sociale est un carrefour du social et de l'institutionnel. Mise en cause par les néo-libéraux et potentiellement bousculée par la réforme de l'Etat, la sécurité sociale voit s'amonceler les nuages sur sa tête. Quel est son avenir ? C'est la question que nous avons posée à Gaby Clotuche, particulièrement bien placée pour nous répondre puisqu'elle est directrice générale de la sécurité sociale en Belgique.

Notre dossier se ferme (provisoirement!) avec l'intervention de Jean-Maurice Rosier traitant de l'engagement intellectuel en Wallonie. Facteur subjectif - mais essentiel - de la cohérence des groupes sociaux, cet engagement fait défaut en Wallonie ; à quoi attribuer cette lacune ?

Hors dossier, mais formant un second ensemble coordonné, la rédaction des Cahiers a reçu quatre articles qui nous viennent (pour trois d'entre eux) ou qui nous parlent de pays récemment (re)conquis par un capitalisme à l'offensive. François Houtart nous adresse de Managua un tour d'horizon complet - politique, social, économique - de la restauration consécutive à la victoire électorale de l'UNO au Nicaragua. Klaus Weidner et Gunther Khöler nous décrivent, l'un d'une manière impressionniste, l'autre statistiques à l'appui, la désillusion des habitants des nouveaux Länder après la réunification allemande. Enfin, Dario Tosi rique une prospective à propos de l'ex-URSS - il fallait oser : sur quoi débouche l'éclatement politique, quelles en seront les retombées sur la gauche européenne ?

Sommaire