Les Cahiers Marxistes

Critique multidisciplinaire et éducation permanente depuis 1969

Izquierda unida en Espagne

CM n°181
oct. 1991
Couverture du Cahier Marxiste 181

Le 20 novembre 1975, Franco meurt dans son lit. Deux ans plus tard est votée la Loi de la Réforme politique, et l'Espagne entre dans une période de transition qui va durer un peu moins de dix années, pendant lesquelles les forces démocratiques de gauche vont peu à peu s'essouffler et le pays prendre le train du néo-libéralisme sous la houlette de Felipe Gonzalez.

La réponse qui s'élabore à gauche à partir de 1984 s'appelle Izquierda Unida. Remplaçant l'idéologie par le programme comme socle d'alliances et principe d'articulation, elle rassemble des communistes, des socialistes en rupture de PSOE, des pacifistes, et des écologistes, tous bien décidés à faire de la politique autrement.

Ce numéro des CM fait le point sur quinze ans de nouvelle Espagne et expose la genèse et les devenirs potentiels de l'IU, un projet riche de nouvelles pratiques et de questions. A commencer par celles que le PCE se pose quant à son maintien comme parti distinct alors que réussit cette synthèse programmatique.

Sans sortir du sujet, puisqu'une des tâches que se donne IU tient justement de la mise en place de réseaux de participation démocratique, les Cahiers se penchent sur ce qu'il en est du syndicalisme et du chemin parcouru jusqu'à la grève générale du 14 décembre 88 ; et pour finir offrent un aperçu des enjeux du fédéralisme espagnol et de l'indépendantisme qui agite la péninsule ibérique.

Sommaire