Les Cahiers Marxistes

Critique multidisciplinaire et éducation permanente depuis 1969

Moyen Orient : éclatement, pauvreté et humiliation

CM n°179
mai 1991
Couverture du Cahier Marxiste 179

" Ni Bush, ni Saddam " : voilà qui reste le point d'appui minimaliste de toute proposition d'avenir, quelques mois après la guerre du Golfe. Peut-être aussi le point de départ pour un effort d'apprentissage de la réalité de cette région du globe, tant il est vrai qu'on en ignore généralement la complexité. La guerre du Golfe nous oblige au moins à une déconstruction de notre européocentrisme, dont les racines historiques sont trop souvent coloniales.

Les pistes sont nombreuses pour approcher le Moyen-Orient bien sûr, nous n'avons pu les emprunter toutes. Dans cet ailleurs, qui n'est pas sans ressembler à l'Europe centrale par bien des aspects, le rôle des compagnies pétrolières est manifestement essentiel : de ce côté là se trouvent les raisons évidentes de l'engagement occidental, de ce côté là faudra-t-il chercher une stratégie politique alternative.

Ceux qui trinquent, ce sont d'abord les peuples et plus que les autres, sans doute, ceux dont on dénie les aspirations nationales : les Kurdes et les Palestiniens sont ici au centre du problème. C'est dans ce cadre aussi que nous interrogeons la gauche israëlienne et son rapport au sionisme selon les termes d'un " glossaire arbitraire du juif de gauche ".

Avec la guerre du Golfe, s'est également ouvert un débat sur le rôle peu reluisant des médias. Débat auquel ce numéro apporte sa contribution sous forme d'une analyse de l'évolution de l'industrie médiatique. Pour finir, Immanuël Wallerstein se livre à un décorticage des rapports de force du système-monde pour lequel il annonce la fin de l'hégémonie des USA et son remplacement par une polarité Nord-Sud.

Sommaire